Des promoteurs proposent un casino boutique de 40 millions de dollars à Cedar Rapids

Des plans pour la construction d’un casino boutique au centre-ville de Cedar Rapids, dans l’Iowa, ont vu le jour plus tôt cette semaine. Le projet a été proposé par l’exploitant du casino Wild Rose Resorts de West Des Moines et, s’il est approuvé, il coûterait environ 40 millions de dollars pour être réalisé.


Le projet de Wild Rose Cedar Rapids est beaucoup moins important que le projet de 174 millions de dollars du casino Cedar Crossing, qui a été rejeté par la Iowa Racing and Gaming Commission en 2014 par crainte que la construction du complexe de jeu ne cannibalise les revenus des casinos environnants.

Après la nouvelle de l’initiative de Wild Rose Resorts, les responsables de Council Bluffs ont exprimé leur soutien au projet, déclarant que le casino boutique n’aurait que peu ou pas d’impact sur ses homologues des environs. Situé non loin de Cedar Rapids, Council Bluffs abrite actuellement deux casinos.

De plus, Jill Beasley, directrice du marketing des casinos Horseshoe et Harrah’s à Council Bluffs, a également fait remarquer que le site de Cedar Rapids n’est pas susceptible d’avoir un impact négatif sur leurs revenus puisque la plupart de leurs clients viennent de la région métropolitaine de Council Bluffs-Omaha.

Wild Rose Cedar Rapids comprendrait un espace de stationnement au premier étage, le casino actuel au deuxième étage et des locaux commerciaux aux troisième et quatrième étages de l’immeuble où serait situé le complexe. Aucun hôtel, restaurant ou lieu de divertissement ne serait ajouté au projet à ce stade. En d’autres termes, le lieu sera uniquement axé sur l’offre d’options de jeux de hasard. Le casino comptera jusqu’à 700 machines à sous et entre 15 et 20 jeux de table.

Bien que la proposition semble avoir obtenu le soutien des autorités locales, il pourrait être un peu difficile pour la Iowa Racing and Gaming Commission d’être persuadée qu’un nouveau casino n’aurait pas un impact négatif sur le marché déjà saturé de l’État. Wild Rose Resorts dispose d’un peu plus de temps pour préparer une proposition adéquate et suffisamment convaincante pour faire changer l’avis du comité.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, l’organisme de réglementation des casinos de l’État a rejeté un projet de casino plus grand pour Cedar Rapids, déclarant qu’il volerait des clients dans des établissements existants dans la région. De plus, un moratoire informel de trois ans sur les demandes de casino a été imposé après que le Wild Rose Casino de Jefferson eut obtenu son permis d’exploitation de jeux en 2017. Le moratoire expirera en 2020 et donc ce ne sera pas avant l’an prochain que le projet de Cedar Rapids pourra être transmis à la commission des jeux.

You may also like